Select Page

Monsieur Compagnon… je t’emmerde !

Monsieur Compagnon… je t’emmerde !

Bon oui, je sais, ce titre est très un peu méchant mais il l’a bien cherché noméhooo !!!

coup-de-gueule

Je ne sais pas si tu as entendu parler de l’article du Figaro, début de semaine ? Pour faire bref ils se sont intéressés à savoir pourquoi le métier d’enseignant est déconsidéré.

Ouais direct tu vois que ça va être chaud :/ Mais tu n’imagines même pas !!!

Ils ont donc été interviewé M. Antoine Compagnon (tu ne sais pas qui c’est ? T’ inquiète je ne savais pas non plus), professeur de littérature française au Col­lège de France, auteur d’Un été avec Montaigne.

A la base je t’avoue je ne savais même pas qui il était mais quand tu regardes, en fait, il n’est pas vraiment le mieux placé je trouve pour parler de ça et de la réalité du terrain … enfin bref !

D’ailleurs je ne suis pas la seule à le penser ! Je te copie un commentaire du blog Rue89 que j adore et qui a également écrit à ce sujet !

Parce qu’entre enseigner au Collège de France depuis une douzaine d’années et commencer prof dans l’académie de Créteil, il y a à peu près la même différence qu’entre être un Lannister et un Stark dans « Game of Thrones » à la fin de la saison 3 de la série (on notera que je suis sans complaisance au niveau des analogies).

Trop bien dit n’est-ce pas ?

Et ce monsieur Compagnon ne mâche pas ses mots !

Je te cite une minus partie de ces propos pour que tu te rends comptes : (tu peux lire le tout ici si tu veux). C’est la partie qui a fait l’effet d’une bombe !

La féminisation massive de ce métier a achevé de le déclasser, c’est d’ailleurs ce qui est en train de se passer pour la magistrature. C’est inéluctable. Un métier ­féminin reste encore souvent un emploi d’appoint dans un couple. L’enseignement est choisi par les femmes en raison de la souplesse de l’emploi du temps et des nombreuses vacances qui leur permettent de bien s’occuper de leurs enfants.

Non mais je rêve ou quoi ?????? Je le frappe toute suite ou j’attends !!!! Sans déconner !!!!

Tu lis ce qu’il dit ??? Bordel !!!!

Au passage, merci pour l’image de la femme hein monsieur vraiment !

On est plus au temps des cavernes !!! Les femmes travaillent sans que ce soit un métier d’appoint !!!!

Et sachez Monsieur que je n’aurais pas fait des études toussa toussa pour faire un travail d’appoint et mettre juste du beurre dans les épinards !!

Et non je n’ai pas fait des études toussa toussa juste pour les vacances que me proposait ce job ! Bah ouais ! Encore un qui ne sait pas que les profs ça bossent pendant les vacances ! Enfin pas lui apparemment !

AA

Il parle de la magistrature mais il oublie tous les autres métiers qui se féminisent également car oui monsieur, aujourd’hui les femmes travaillent et partout !!!!! Grrrrr

(Tu sens que je suis énervée là ???)

Et dire qu’il enseigne ????

Comment espérer que tous ces clichés sur la femme s’en aillent si de telles personnes (qui enseignent, passent dans les médias, écrivent des livres toussa toussa) les cautionnent et font passer de tels messages !!!

Tout au long de son torchon interview il continue avec des choses absurdes ! Pfff bref il m’a gonflé quoi ! Mais ça tu l’as ressenti dans mon billet je pense !

Je ne vois pas du tout les choses comme lui !

Le métier est délaissé, fuit, déconsidéré car la société le veut, car le statut d’enseignant est un statut de merde , car on ne fait rien pour inciter les jeunes à être prof ….

Ici il y a carrément pénurie d instits pour le primaire et énormément d’instits maternel(le)s au chômage !!!!

« le taux d’abandon de la profession à Bruxelles après 5 ans est de 44 % dans l’enseignement fondamental ordinaire

C’est énorme putain !

A

Le statut précaire : on a beau parler de pénurie, encore et encore… la réalité n’est pas toujours ressentie de la même façon sur le terrain. Intérims qui n’en finissent pas, ancienneté statutaire difficile à accumuler (surtout lorsqu’au début, on papillonne dans les différents réseaux)… le jeune prof est tel un pion que l’on place ici ou là, en fonction des besoins et/ou des urgences. Dans chaque école, il doit s’adapter à un nouveau public, une nouvelle tranche d’âge… « Il est donc sans sécurité d’emploi pendant une longue période. Même s’il est performant, bien évalué, apprécié de tous, il n’en gagnera pas pour autant une assurance d’être réengagé à la rentrée scolaire suivante. » Et puis il y a la nomination, le parcours du combattant.

Le processus d’acquisition de la nomination pose aussi problème dans la mesure où il laisse l’enseignant débutant sans sécurité d’emploi pendant une longue période. Dans le meilleur des cas, il pourra être nommé en trois ans. Il est aussi à la merci des mutations et des priorités. Il existe d’ailleurs certaines inégalités en la matière selon les relations que l’on entretient avec la direction et le PO. Des enfants ou parents de PO ou d’enseignants dans l’établissement ont bien plus souvent accès à la place ou à la nomination. Des recours sont régulièrement introduits par les enseignants.  Par ailleurs, des enseignants qui exercent leur métier depuis 10 ans dans une école à encadrement différencié peuvent demander leur mutation dans une autre école, ce qui peut entraîner la perte d’emploi du jour au lendemain pour l’enseignant temporaire. Ce statut d’intérimaire, de temporaire le rend très vulnérable et surtout corvéable.

Vulnérable? Mais oui… la nomination est liée au rapport (positif ou négatif) que dressera la direction en fin d’année. Cette dernière a donc un réel pouvoir sur ses jeunes profs qui ne peuvent se permettre le moindre écart. Les enseignants nommés, eux, ne doivent plus craindre pour leur emploi (encore que des chantages aux attributions existent). « Ces différents écueils fragilisent le jeune enseignant dans la réalisation même de son métier alors qu’il a justement besoin de se sentir sûr de lui pour faire ses premiers pas. » Un système à revoir donc…« 

(source : enseignons.be: Pourquoi les jeunes profs fuient ils l’école?)

Alors désolée Monsieur Compagnon mais NON je ne suis pas du tout d’accord avec vous et je le dis !

Ce métier est un beau métier que j’ai choisi d’exercer par passion ! Je l’ai déjà dit et je le répète je l’aime ce job !

A bon entendeur 😉

colere

******************************************************

Tu as aimé cet article ? Tu aimes mon blog ?

Si c’est le cas tu peux voter pour moi ;) ça ne prend que quelques secondes il suffit de cliquer ici et de voter

Merci d’avance

Commentaires

About The Author

Laurie

Maman Bruxelloise de 32 ans à la tête d'une famille très nombreuse (6 enfants) : La NumsFamily. Addict au Portage physio, poussettes, puériculture en général, allaitement, pédagogie montessori / active, jouets en bois, jeux ouverts, toussa toussa

9 Comments

  1. Tonello

    Non mais il se prend pour qui lui???????? Mon métier que j adore et que
    Je prépare pdt mes week-end et
    Mes vacances est un métier d appoint…… Qu’il vienne dans mon école afin de comparer sa classe à la
    Sienne!!!!!!!

    Réponse
  2. laetitiablabla

    Compagnon c est un C..!!!!!!!!!! Ca rime.
    T as bien raison de t enerver. Y a de quoi.
    Et sincerement oui faut que ce soit une passion l enseignement car c est pas un metier facile.
    Faut qu il fasses gaffe les femmes risque de lui piquer sa place de prof 😉 et aussi ecrire des livres. Ha ha.

    Réponse

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Bienvenue

Laurie à la tête de la NumsFamily. Une famille nombreuse à Bruxelles. 32 ans / 6 enfants. On ne s'ennuie jamais chez nous. Maman hyperactive qui profite de la vie à fond. Je partage mes coups de coeur, mes humeurs, mes idées sorties & activités, etc.

Abonne toi au blog

Pour être averti des derniers articles par mail, abonne toi par ici

Rejoignez 18 448 autres abonnés

 

Si tu souhaites mettre ta pub ici, contacte moi par mail.

Concours !

Ambassadrice, je te conseille

Mes Videos

Error type: "Bad Request". Error message: "Bad Request" Domain: "usageLimits". Reason: "keyExpired".

Did you added your own Google API key? Look at the help.

Check in YouTube if the id UCFPDYNB7E6H5aFT_OQyIiXQ belongs to a channelid. Check the FAQ of the plugin or send error messages to support.

J’en suis

Pin It on Pinterest

Partage cet article

Si le billet t'a plu, n'hésite pas à le partager. Merci